L’administration française devient anglophone

L’anglais pour tous les documents administratifs dès 2020 !

La montée en puissance de la normalisation européenne continue avec une annonce officielle de l’IFAC (International Federation of Accountants) concernant une future obligation de traduction dans la langue anglaise de tous les documents administratifs européens. La France est évidemment comprise dans le champ des obligations.

Des normes européennes de plus en plus présentes dans le paysage économique

Après la réforme européenne de l’audit (REA) entrée en vigueur le 17 juin 2016, la normalisation continue et les organes de régulation se penchent sur de nouvelles règles à mettre en place. L’adoption de normes comptables voire fiscales européennes semble être le but annoncé de ces différents organismes, qui en attendant lissent peu à peu les différences entre les pays.

La traduction systématique des documents administratifs en langue anglaise était prévue depuis un certain temps avec une mise en vigueur prévue à l’horizon 2020.

Ceci permettrait en effet de faciliter grandement la mobilité des personnes et des biens à l’intérieur de l’Union Européenne, tant pour les entrepreneurs que pour le personnel. Suite à cette directive, un certain nombre d’organismes seraient forcés d’adapter leurs documents mais également leurs acronymes, incompatibles avec la dialectique anglaise.

Nous pouvons citer par exemple l’URSSAF qui deviendrait l’URSSFA (Union for the Recovery of Social Security payments and Family Allowances), la SSI transformé en SPS (Social Pension for Self-employed) ou encore la TVA en VAT (Value Added Tax).

Une question ? Une info ?

N'hésitez pas à nous envoyer un message !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?