Après les gilets jaunes, les calculatrices jaunes

La colère des comptables gronde #CalculatricesJaunes

Inspirés par les blocages routiers et les manifestations de ces derniers jours, un mouvement sans précédent est en train de naitre un peu partout en France au sein du monde de la comptabilité.

De cabinet en cabinet, le désormais fameux #CalculatricesJaunes se répand comme une trainée de poudre ces derniers jours en se réclamant d’être le cri d’alarme d’une corporation aux abois. Prélèvement à la source, DSN, TVA, périodes fiscales à rallonge et autres bourrages papiers intempestifs ; voilà autant de raisons évoquées par les calculatrices jaunes pour justifier leur colère.

« On voulait s’appeler les Liasses Fiscales Jaunes mais les gens ne savent pas ce que c’est… »

Michel Carpentier, expert-comptable dans le Limousin et porte parole des Calculatrices Jaunes pour la Nouvelle Aquitaine tenait à évoquer ce matin le pouvoir de nuisance considérable des comptables : « Les gens ont l’image du comptable binoclard toujours complaisant mais j’aimerais rappeler à nos élites que si nous arrêtons de bosser ça risque de leur faire tout drôle ! Imaginez le foutoir si on arrêtait juste de faire nos TVA ! Les comptables portent la culotte dans ce pays, ce serait bien qu’on s’en rende compte ! »

Nous avons interrogé Michel sur le curieux choix de la calculatrice jaune étant donné que les calculatrices sont quand même plus souvent grises (ou bleues à la limite…). Nous avons choisi la calculatrice car c’est ce qui symbolise le comptable dans l’inconscient collectif. C’est un peu la misère à trouver en jaune en magasin alors on fait avec les moyens du bord et on peint nos calculettes en jaune ! […] Au début, on voulait s’appeler les Liasses Fiscales Jaunes mais les gens ne savent pas ce que c’est…

 

 

Une question ? Une info ?

N'hésitez pas à nous envoyer un message !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?